Cancer du sein

Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez la femme. En Belgique, chaque année, plus de 10 000 femmes reçoivent un diagnostic de cancer du sein. Malgré un diagnostic de plus en plus précoce et les progrès en termes de traitement, le cancer du sein reste la principale cause de décès par cancer chez la femme.1
Le cancer du sein n’est pas une maladie unique !
Il existe différents types de cancer du sein. Chaque type de cancer du sein se caractérise par la présence ou l'absence de trois récepteurs différents, situés à la surface de la cellule cancéreuse : le récepteur des œstrogènes (ER), le récepteur de la progestérone (PR) et le récepteur du facteur de croissance épidermique humain 2 (Human Epidermal Growth Factor Receptor 2, HER2). Lors du diagnostic, la patiente sera caractérisée comme positive ou négative pour chacun de ces trois récepteurs. Le type de cancer du sein détermine les possibilités de traitement et il donne une indication de la progression de la maladie.2
Cancer du sein positif pour les récepteurs hormonaux (HR)
Le cancer du sein positif pour les récepteurs hormonaux est le type le plus fréquent de cancer du sein. Environ 80 % de tous les cancers du sein sont hormonosensibles.3 Le cancer du sein est considéré comme positif pour les récepteurs hormonaux lorsque les cellules cancéreuses produisent une quantité anormalement élevée de récepteurs auxquels les hormones féminines, œstrogènes et progestérone, peuvent se lier. Étant donné que les œstrogènes et la progestérone favorisent la croissance et la division cellulaires, une cellule présentant une grande quantité de récepteurs hormonaux donnera lieu à une croissance incontrôlée et à la formation d'une tumeur. Le cancer du sein positif pour les récepteurs hormonaux est habituellement traité par thérapie hormonale, antagoniste de l'action des œstrogènes et/ou de la progestérone.2
Cancer du sein positif pour HER2
Le cancer du sein positif pour HER2 est caractérisé par une présence excessive de la protéine HER2 à la surface de la cellule cancéreuse. Ce type de cancer du sein représente 15 à 20 % de tous les cancers du sein. Le cancer du sein positif pour HER2 se comporte de façon plus agressive que d'autres types de cancer du sein. Non traité, le cancer du sein positif pour HER2 est associé à une progression plus rapide de la maladie et à un taux de survie plus faible que le cancer du sein négatif pour HER2. Cependant, il existe plusieurs traitements qui agissent spécifiquement sur la protéine HER2. Ces thérapies bloquent le signal qui favorise la croissance et la division des cellules du cancer positif pour HER2.2
Cancer du sein triple-négatif
Environ 10 à 20 % de tous les cancers du sein sont triple-négatifs.5 Dans le cancer du sein triple-négatif, il n'y a pas d’excès de production de récepteurs hormonaux et de la protéine HER2. Le mécanisme sous-jacent à ce type de cancer du sein est en grande partie inconnu, et les options de traitements ciblés sont limitées.2

Le pronostic et le traitement du cancer du sein sont également déterminés par le stade de la maladie.
Le stade du cancer du sein fait référence à la taille de la tumeur et à la mesure dans laquelle les cellules cancéreuses se sont propagées à d'autres organes. En général, plus le cancer est avancé, plus le pronostic de la maladie est mauvais.
Cancer du sein précoce
La plupart des patientes atteintes d’un cancer du sein sont diagnostiquées à un stade précoce. Le stade auquel les cellules du cancer du sein ne se propagent pas en dehors du tissu mammaire. Un traitement précoce du cancer du sein a pour but de guérir la patiente du cancer. Le traitement vise à éliminer les cellules cancéreuses et à les empêcher de réapparaître plus tard.3
Cancer du sein métastatique
Lorsque les cellules cancéreuses se propagent à d'autres organes, on parle de cancer du sein métastatique. Certaines patientes reçoivent un diagnostic initial de maladie métastatique, d'autres rechutent après un traitement de leur cancer du sein précoce. La maladie au stade métastatique n’est pas curable, mais on tente de la ralentir et/ou d’en soulager les symptômes. Le but principal du traitement d'un cancer du sein métastatique est d'offrir à la patiente une vie aussi longue et aussi bonne que possible.4

 

Références:
1.    www.kankerregister.org
2.    Yersal O. et al. World J Clin Oncol. 2014 Aug 10; 5(3): 412–424
3.    Senkus et al. Annals of Oncology 2015;26(supplement 5):v8-v30
4.    Cardoso et al. Annals of Oncology 2014;00:1-18